skip to Main Content

Nom ou verbe?

JERRY SMITH, président, ACCA |

Vaut-il mieux concevoir la planification comme un nom (un plan) ou bien comme un verbe (planifier)? Il semble que Léonard Bernstein se rangeait plutôt dans le premier clan (« Pour accomplir de grandes choses, il faut deux choses : un plan et pas assez de temps. »), ainsi que Dwight D. Eisenhower (« Les plans ne sont rien; la planification est tout. ») et Brecht (« Les meilleurs plans sont toujours ruinés par la petitesse de ceux qui devraient les mener à bien. »)

Anatole France, par contre, concevait certainement la planification comme un verbe d’action (« Pour accomplir de grandes choses, nous devons non seulement agir, mais aussi rêver ; non seulement planifier, mais aussi croire. »), de même que Donald Trump (« Je m’efforce de retenir les leçons du passé, mais je planifie pour l’avenir en m’attachant exclusivement au présent. C’est là que je peux m’amuser. »)

Le conseil d’administration de Arts Consultants Canada / Consultants canadiens en arts (ACCA), comme tout bon consultant, aimerait à cet égard proposer un point de vue nuancé, à savoir que la planification doit être conçue comme un nom AUTANT qu’un verbe d’action. Il s’agit donc de planifier nos tâches et de tâcher de suivre notre plan.

Résumé du plan stratégique de l’ACCA (2012-2015)

Une association professionnelle de consultants, l’ACCA a été fondée en 2006 sur la base d’un engagement commun envers la promotion de l’excellence dans le secteur. Nous sommes tous des consultants en arts reconnus et adhérons au Code d’éthique et de déontologie de l’association. Nous sommes admis selon un processus d’évaluation par jury formé de pairs.

Les objectifs fondateurs de notre organisation visent à appuyer autant les consultants en arts que le secteur culturel dans son ensemble. L’organisation offre à cette fin des occasions de réseautage et se veut être une tribune pour la discussion d’enjeux d’intérêt aux consultants artistiques et au secteur des arts dans son ensemble.

NOTRE MISSION : La promotion de services de consultation s’appuyant sur l’éthique, l’excellence et l’efficacité au sein du secteur culturel et artistique canadien.
NOTRE VISION : L’ACCA est reconnue à l’échelle nationale comme la pierre angulaire des pratiques de consultation artistique au Canada.
NOS VALEURS : Nous croyons que les arts jouent un rôle fondamental dans le développement des personnes et des sociétés. Nous nous engageons à faire montre de grand professionnalisme, d’intégrité et de leadership.

Les objectifs stratégiques de l’ACCA

Objectif 1 :    Les clients trouvent des consultants
Mener les clients vers une consultation éthique et efficace en (1) sensibilisant l’ACCA et ses membres aux éventuels nouveaux clients; (2) améliorant le processus de sélection d’un consultant ainsi que la compatibilité d’un certain jumelage client-consultant.

Objectif 2 :    Les consultants trouvent des collègues
Augmenter le réseautage et l’échange du savoir entre les consultants de façon à : (1) augmenter, stimuler et faciliter la collaboration parmis nos membres; (2) renforcer les pratiques des membres; (3) augmenter nos adhésions; (4) adapter les frais aux catégories d’adhésion.

Objectif 3 :   Les consultants trouvent du travail
Augmenter les occasions professionnelles en : (1) augmentant les demandes de proposition publiées par l’ACCA au cours des trois prochaines années, (2) renforçant l’argument en faveur de la consultation artistique.

L’ACCA, ainsi que son équipe petite mais efficace, dépend – et continuera de dépendre – du temps, du talent et des efforts de ses comités (formation et perfectionnement professionnel, recrutement et maintien de l’adhésion, marketing et communications). Ces derniers sont formés de membres du conseil d’administration, mais aussi de bénévoles. Le conseil d’administration examine et met à jour son plan stratégique chaque année.

Quelles sont les prochaines étapes? À l’occasion de l’assemblée générale annuelle de l’ACCA (qui aura lieu le 18 septembre 2015 à 15 h 30 à Metro Hall sur la rue John à Toronto), le conseil d’administration effectuera le bilan des trois dernières années et tâchera d’actualiser ses objectifs et ses stratégies pour l’avenir.

Nous demandons donc l’avis des membres de l’ACCA quant au prochain plan stratégique et au processus actuel de planification : quelles questions vous tiennent à cœur?

Back To Top