skip to Main Content

Les temps changent

« Le secteur sans but lucratif est important et robuste. Le leadership de notre personnel et de nos bénévoles joue un rôle essentiel au sein des collectivités canadiennes », affirment les auteurs d’une nouvelle publication analysant les nouvelles tendances du secteur de la Ontario Nonprofit Network, An Overview and Trend Analysis for Volunteer Board of Directors of Community Organizations in Canada.

Cependant, « les temps changent. Le contexte et les circonstances dans lesquels le secteur opère changent… Y a-t-il un organisme à but non lucratif qui demeure intouché ? Comment les organisations locales peuvent-elles s’adapter ? Comment les membres bénévoles du conseil d’administration peuvent-ils savoir par où commencer ? »

Voici quelques-uns des constats du rapport :

Les inégalités de revenu croissantes signifient que ces organismes à but non lucratif « œuvrant à bâtir la cohésion sociale dans nos collectivités sont confrontés à des difficultés grandissantes alors que de plus en plus de gens sont marginalisés. »

Le financement gouvernemental diminue ou reste stagnant d’année en année, alors que le profil des donateurs et donatrices change, causant la stagnation du secteur.

Tandis que l’augmentation des cotisations des membres et les services rémunérés à l’acte ont donné lieu à une augmentation des revenus dans l’ensemble, de nouvelles entreprises sociales aident les organismes caritatifs à trouver des sources de revenus pour appuyer leur mission. Mais attention : l’Agence du revenu du Canada a une définition étroite des affaires connexes.

Compte tenu de tous les défis, les organismes caritatifs cherchent de plus en plus des organisations compatibles pouvant offrir un appui administratif dans le cadre des nouvelles « plateformes partagées ».

Un monde nouveau s’ouvre à nous. Armons-nous de courage.

Source.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top