skip to Main Content

Le Comité de la formation et du perfectionnement professionnel de l’ACCA – La gestion ascendante, descendante et diagonale : compétences d’accompagnement et de mentorat pour les gestionnaires artistiques

À la demande des membres de l’ACCA, le Comité de la formation et du perfectionnement professionnel de l’ACCA a organisé une table ronde de perfectionnement professionnel à l’intention des membres (actuels et éventuels) de la région du Grand Toronto et de Hamilton qui aura lieu le 8 octobre 2014 à la bibliothèque Deer Park de Toronto. Pour la plupart d’entre nous qui travaillons dans le secteur (que nous venions de commencer, que nous soyons à mi-carrière ou encore des gestionnaires chevronnés), une formation professionnelle quelconque permet souvent de préserver notre santé mentale. Mais quel rôle convient le mieux? Est-ce celui de guide, de mentor, de mentoré, de facilitateur, d’encadreur, d’apprenant ou de pair?

Tous les membres de la table ronde s’entendaient pour dire qu’« il n’y a pas de solution unique ». (Pouvez-vous imaginer un artiste visuel avec une palette d’une seule couleur?) La directrice administrative de Work in Culture, Diane Davy, a parlé de son expérience de travail dans le cadre de nombreux programmes de mentorat, en expliquant leurs avantages pour les professionnels occupés qui souhaitent acquérir des compétences pointues ou un plus grand réseau, et qui reconnaissent l’importance des mentors à titre de conseillers et facilitateurs, et non seulement en tant qu’experts qui savent tout.

La Fondation Metcalf a été un chef de file à ce chapitre en ce qu’elle a pu affiner notre compréhension des coûts et des bénéfices  du mentorat. Cathy Smalley a exploré certaines des principales leçons retenues (et a distribué des copies du rapport).

Carrie Brooks-Joiner, facilitatrice du projet Peer Learning Circle Project 2009-2012 (soit le cercle d’apprentissage entre pairs) du CCCO, s’est appuyée sur cette recherche activiste pour faire la synthèse de l’expérience qui consistait à fournir une structure de soutien entre pairs à différents groupes, dont les nouveaux professionnels; les commissaires et les gestionnaires des programmes; les artistes et créateurs.

Les membres de la table ronde ont non seulement présenté les principales leçons tirées de leur recherche et de leur pratique, mais ont aussi répondu à la facilitatrice Anne Frost, directrice du programme modernisé du Collège Humber de certificat en gestion des arts pour les diplômés, qui a présenté plusieurs petits cas et qui a répondu aux questions du public.

JERRY SMITH
coprésident, Comité de la formation et du perfectionnement professionnel

Back To Top